Aynine, une artiste animée par la passion !


Aynine chante avec le cœur et rien ne pourra l’arrêter ! Elle n’a jamais pris le micro par apât du gain ni même pour avoir son heure de gloire. Elle est certes heureuse du succès qu’elle a rencontré, d’avoir trouvé un public qui la soutient et rêve de l’amener au sommet. Mais tout ce qui compte pour elle, c’est de rendre, à ses supporters, ce qu’ils lui apportent à travers des chansons qui leur ressemblent, à travers des show-cases où elle leur accorde de son temps.

12294737_435781336618577_9109076220935719037_n
Street and Love Music :
Bonjour Aynine,
Peux-tu te présenter aux lecteurs de Street and Love Music ?
Aynine : Coucou Street & Love Music,
Moi, c’est Aynine, artiste, auteur, interprète hip-hop / R’n’B de 23 ans.

Street and Love Music : D’où te vient cette passion pour la musique ?
Aynine : Je chante depuis très jeune ! C’est ma grande sœur qui m’a initiée. On peut dire que la musique, c’est une affaire de famille.

Street and Love Music : Quels sont les artistes qui t’ont influencée ?
Aynine : Wallen bien évidemment, avant gardiste ici en France. J’aimais aussi beaucoup écouter Kayliah, Kayna Samet … Les sons à l’ancienne restent les meilleurs. D’ailleurs, c’est ce que j’écoute encore à l’heure d’aujourd’hui.

Street and Love Music : Quand tu as commencé à te faire connaître, tu faisais encore des études. Quel métier souhaitais-tu exercer ?
Aynine : Effectivement, je venais d’obtenir mon BTS commerce international, puis j’ai pris une année sabbatique, pour ensuite reprendre une licence pro en management de la logistique.
J’ai actuellement un métier. La musique, c’est juste ma bulle, juste un gros kiff.

Street and Love Music : De quoi t’inspires-tu pour écrire tes textes ?
Aynine : Contrairement à ce que beaucoup pourraient croire, je ne m’inspire pas forcément de mon vécu. Sauf bien sûr pour les sons décrivant mon parcours. Mais pour la majorité, qui sont des sons love, je m’inspire des tendances du moment, des tendances de cette génération, des histoires qui nous ressemblent à tous et qui peuvent arriver à tout le monde.

Street and Love Music : Peux-tu nous parler de ton titre « Oh man » ?
Aynine : « Oh man » reste à l’heure d’aujourd’hui le titre qui me procure le plus d’émotion et de frissons. C’est un de mes favoris. En même temps, beaucoup m’attendaient au tournant c’était mon premier retour après le buzz de « Où  est mon boy ? ».
Il décrit les rapports hommes femmes les plus courants, les disputes qui mêlent l’égo et la fierté malheureusement.

Street and Love Music : Est-ce que tu pensais que le public l’aurait tant apprécié ?
Aynine : On ne peut jamais savoir si le public va adopter un nouveau morceau. Je l’ai travaillé justement pour mon public et il me l’ont bien rendu. Merci !

Street and Love Music : Qu’est-ce qui t’a inspiré « Fréro » ?
Aynine : Pour « Frèro », je me suis tout simplement dit qu’il était temps de traiter aussi le cas inverse. Il reste aussi des gars bien, c’est une évidence ! Ils sont souvent mais pas toujours fautifs hein …

Street and Love Music : Penses-tu qu’après s’être fait avoir en amour, on peut aimer à nouveau ?
Aynine : Bien sûr qu’on peut aimer à nouveau. On peut aimer de façons illimitées je pense. Ce qui est dur, c’est de redonner sa confiance. Et ce qui peut arriver, c’est de se priver d’aimer à nouveau !
Et on apprécie même plus une histoire d’amour avec une bonne personne quand on a été déçu auparavant par un con.
Beaucoup de meufs se remettent en questions pour des bouffons alors que le problème ne vient pas d’elles, et malheureusement elles se renferment ou changent.

Street and Love Music : Un mot pour ceux qui préfère écouter les « on dit » plutôt que de se forger leur propre avis ?
Aynine : Ils n’ont tout simplement pas de personnalité. Dans la vie, pour être quelqu’un, il faut savoir se forger sa propre opinion et se reposer sur rien ni personne. Être le capitaine de son navire, tout simplement !

Street and Love Music : As-tu trouvé celui qui est capable de te mettre les menottes ?
Aynine : Oui, Hamdouleh, il est tout ce que j’attendais. Il ne faut jamais perdre espoir, comme ma grand-mère dit toujours, « chaque cocotte minute à son couvercle » !

Street and Love Music : Comment est né le titre « Destination Punta Cana » en collaboration avec Dj M-Jid ?
Aynine : J’étais en Tunisie avec mon équipe de l’époque pour le tournage de « Le grand bandit ». Et lors d’une activité, on a entendu la version originale. C’était évident que lorsqu’on rentrerait, on enregistrait ma version. M-Jid, c’est avant tout un très bon ami. Il a kiffé l’idée !
Donc voilà, j’ai gratté un petit texte et on a posé le son …

Street and Love Music : Quelle est la destination qui te fait rêver ?
Aynine : Les gens vont me prendre pour une tarée mais je ne suis pas portée destination, faut me tirer par le bras pour m’emmener quelque part. Sincèrement, je n’ai aucune destination favorite. S’il faut faire un choix, on va dire que j’aime les pays tropicaux …

Street and Love Music : Pourquoi publies-tu régulièrement des freestyles sur ta page Facebook ?
Aynine : Les freestyles, c’est important ! Je suis arrivée avec sur le net et ils me permettent de garder ce lien de proximité avec mon public. C’est un côté naturel que je tiens à garder.

Street and Love Music : Plusieurs jeunes filles ont repris certains de tes titres sur YouTube. As-tu écouter quelques unes de ces reprises ? Qu’en penses-tu ?
Aynine : Oui, je les ai toutes écoutées ! C’est une sorte d’accomplissement pour moi de voir toutes ces reprises. Ça me procure beaucoup de joie et d’émotion.

Street and Love Music : Avec quels artistes aimerais-tu collaborer ?
Aynine : J’aime beaucoup Lacrim et Jul. Après, je suis ouverte à tout type de collaboration qu’elles soient féminines ou masculines, tout s’envisage et se discute. Il ne faut pas être fermé …

Street and Love Music : Peux-tu nous parler du projet que tu prépares ?
Aynine : Alors le scoop, c’est qu’il n’y aura pas de projet. Comme je l’ai dit, la musique, c’est un kiff, une activité extérieure à mon vrai taf. Et j’ai décidé que je balancerai des sons de temps à autre et que je continuerai de faire quelques scènes. Mais à l’heure qu’il est, je bosse seule, et je tiens à faire de la musique un loisir et c’est tout.

Aynine, une artiste qui reste sincère et avance en se laissant guider par son cœur !

Retrouvez Aynine sur ses différents réseaux sociaux :
Facebook : https://www.facebook.com/Aynine-Officiel-164368027093244/
Twitter : https://twitter.com/aynineofficiel?lang=fr
Instagram : https://www.instagram.com/aynineomg/?hl=fr
YouTube : https://www.youtube.com/user/Zarab7Hhh

Propos recueillis par Aurélia Deschryver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *