Soraya, une chanteuse qui reste elle-même !


Après s’être faite remarquée du public avec son remix de « Scarface » de Booba et après avoir sorti deux EP parfaitement travaillés sur lesquels elle aborde des thèmes dont elle aime parler, des thèmes qui la touche à travers des styles très variés, Soraya vient tout juste de nous livrer « Coco », un titre fou comme elle sait très bien en faire.

13254418_10153781946178353_3597014696617588954_n

Street and Love Music : Bonjour Soraya,
Peux-tu te présenter aux lecteurs de Street and Love Music ?
Soraya : Soraya, chanteuse pop urbaine, passionnée par la musique depuis très très longtemps.

Street and Love Music : D’où te vient cette passion pour la musique ?
Soraya : J’ai toujours eu un lien assez spécial avec la musique, c’est un truc qui fait partie de moi, je pense que je suis née avec. Ça a commencé avec la danse hip-hop et ensuite les chansons.

Street and Love Music : Quels sont les artistes qui t’ont influencée ?
Soraya : Avant d’être une artiste, je suis avant tout une fan ! Une fan de hip-hop, de rock, de pop, de variété française. J’ai été influencée par pas mal d’artistes américains comme Mariah Carey, Nirvana, 2pac, BIG, Aaliyah et aussi par beaucoup d’artistes français rap ou R’n’B comme Lunatic, Kery James, Kayna Samet, Vitaa, Wallen, K-reen. J’adore aussi la variété française ; Brel, Piaf, Aznavour. Ils m’ont tous influencée, tous ! J’étais fan de ce que j’entendais sur Skyrock à l’époque dans les années 90. Ils ne le savent pas mais ils m’ont tous accompagnée dans ma vie ! Au départ, c’était sur mon poste radio ensuite sur mon baladeur, après dans mon lecteur cd, mon MP3, mon Ipod et j’ai toujours leurs titres aujourd’hui sur mon iPhone.
J’espère marquer l’esprit et le cœur de certaines personnes avec mes chansons comme eux ont pu le faire ! Mais je ne suis qu’une élève face à ces pointures et il va falloir que je bosse très dur pour arriver à faire le quart de ce qu’ils ont pu faire.

Street and Love Music : Est-ce qu’au moment où tu as enregistré ton remix de « Scarface », tu imaginais qu’il t’aurait propulsé sur le devant de la scène ?
Soraya : Pas du tout ! Je pensais que ça allait faire parler vite fait mais je ne pensais pas qu’une chanson de Booba ferait parler de moi à ce point. C’était une belle surprise !

Street and Love Music : De plus en plus de jeunes chanteuses enchaînent les reprises de morceaux à succès dans l’espoir de se faire repérer. Penses-tu que ce soit la meilleure de procéder ?
Soraya : La meilleur, non ! Mais ça peut être un tremplin, ça l’a été pour moi en tout cas. Mais après, il faut sortir ses propres sons et imposer son style, son nom et ça, c’est beaucoup plus compliqué et long.

Street and Love Music : Peux-tu nous parler de l’ambiance de réalisation de ton EP I fly ?
Soraya : À la base, je ne devais pas sortir de deuxième EP mais j’avais énormément de demandes de mes fans qui attendaient un projet en attendant l’album.
J’ai donc pris des titres que j’avais déjà enregistré mais que je ne comptais pas mettre sur l’album et décidé pour leur faire plaisir de sortir ce petit EP avant les fêtes. C’était mon petit cadeaux pour eux.

Street and Love Music : Un mot sur chaque titre de ce projet ?
Soraya : « I fly » : Un titre dingue, électro que j’ai pris plaisir à écrire. Je me suis éclatée en terme de flow sur ce titre.
« 
Make me crazy » : Petite chanson d’amour que je kiffe. Nos avons toutes et tous déjà été folles ou fous de quelqu’un qui ne ressent pas, mais alors pas du tout la même chose.
« 
Comme tu es » : Chanson d’amour pop / R’n’B sur deux êtres qui s’aiment mais qui ne peuvent pas être ensemble à cause de leur entourage respectif.
« 
Il y a trop de gens qui saignent » : Un titre R’n’B / hip-hop. Le refrain est une reprise d’une chanson que j’adore d’Hélène Segara « Il y a trop de gens qui t’aiment », j’ai remixé son refrain à ma façon et fait un titre street. J’avais déjà fait un clin d’œil à cette artiste dans mon premier EP Frères sœurs avec le titre « Tu vas me quitter ».
« 
Dinguelop » : Titre avec mon frérot Beriz du Wati B, un génie bourré de talent, je suis fière d’avoir posé avec lui !
« 
Fuir » : Un titre pop qui a bien tourné sur les réseaux et sur YouTube.

Street and Love Music : Comment est né « Coco » ?
Soraya : C’est parti d’un délire, un pari entre moi et une copine. J’ai écrit ce titre très rapidement. J’ai laissé, le temps d’une chanson, sortir la folle qui sommeille en moi comme il m’arrive souvent de le faire. Ça a été le cas avec « Telle que Dieu m’a faite », « I fly » et aujourd’hui « Coco ». Le rendu était plutôt cool donc je me suis lancée pour le sortir.

Street and Love Music : Comment s’est présentée l’occasion de participer au projet Quoi de neuf au soleil ?
Soraya : C’est un pote beatmaker qui m’a demandé si j’aimerais y participer. J’ai accepté et proposé au producteur de la compilation un titre de mon projet que j’avais déjà fait, il a kiffé et a mis le titre dans son projet.

Street and Love Music : Prévois-tu de sortir un nouveau projet ?
Soraya : Bien sûr ! Je ne suis pas prête de partir, bien au contraire !

Street and Love Music : Avec quels artistes aimerais-tu collaborer ?
Soraya : Je kifferai bosser avec de grands compositeurs comme Skrillex ou pour le kif Timbaland, j’aimerais trop écrire et composer sur une de leurs prods ou alors bosser un titre avec Sia !! Ça serait là maintenant mon plus grand kif ! M’enfermer au studio avec eux et bosser un titre ! Ils ont un talent de dingue et j’aimerais bien m’entourer de gens comme eux pour pouvoir progresser dans mon art.

Soraya, une artiste sincèrement passionnée !

Retrouvez Soraya sur ses différents réseaux sociaux :
Facebook : https://www.facebook.com/SorayaOfficiel
Twitter : http://bit.ly/22tHflS
Instagram : http://bit.ly/1oE4V2O
YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCW03XeiD03rtbBe_mdmcUvQ

Propos recueillis par Aurélia Deschryver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *