Mister Babyroussa, un artiste unique !


Mister Babyroussa est un artiste exceptionnellement talentueux qui se différencie notamment grâce à son style musical unique et varié.

14141741_1772360063046353_2343711372310777443_n

Street and Love Music : Bonjour Babyroussa,
Peux-tu te présenter aux lecteurs de Street and Love Music ?
Mister Babyroussa : Bonjour chers lecteurs de Street and Love Music,
Je me présente, Mister Babyroussa. Je suis un artiste assez polyvalent, avec un style propre à moi-même.

Street and Love Music : Qu’est-ce qui t’a donné envie de prendre le micro ?
Mister Babyroussa : J’ai toujours aimé la musique! Sauf qu’à un moment, j’en ai eu marre de chanter la musique des autres, je me sentais déjà capable d’en faire.

Street and Love Music : Quels sont les artistes qui t’ont influencé ?
Mister Babyroussa : Il y a beaucoup d’artistes qui m’ont influencé, mais de styles différents. Il y a du Georges Brassens, comme du Bob Marley, Alpha Blondy, Martin Gaye, Balavoine, ou même Nirvana. J’ai toujours écouté de tout.

Street and Love Music : Peux-tu nous parler de « Pour toi » ?
Mister Babyroussa : Pour ceux qui ont vu le clip, c’est un morceau qui en dit long. « Pour toi », est un gros big up à mon premier enfant, à ma fille, ce morceau était pour moi le reflet d’un espoir, ou même d’un objectif. Pour moi, ce morceau était vraiment un nouvel horizon.

Street and Love Music : Un mot sur « Babyrouss’Party » ?
Mister Babyroussa : Un mot, je dirais festif.

Street and Love Music : Comment est né « Madame » ?
Mister Babyroussa : « Madame », j‘étais posé en train d’écouter un son de Tommy Lee Sparta, il m’avait vraiment inspiré, j’avais déjà validé son flow, je n’avais pas encore regardé le clip que j’avais déjà des images dans la tête, du genre Salma Hayek qui va chauffer Quentin Tarantino dans « Sombre Sensuel », tout ça dans une atmosphère sombre. Et moi, j’ai essayé de retransmettre un peu le côté sombre des images que je voyais.

Street and Love Music : Qu’est-ce qui t’a inspiré « Belmondo » ?
Mister Babyroussa : Déjà, vous pouvez vous apercevoir que c’est un remix. J’aime bien les remix, je suis quelqu’un qui ne se limite pas à sa construction personnelle. Donc je me suis dit que j’allais faire le remix de Kalash « Bando » à ma couleur.
Beaucoup ont dit que je m’étais aligné sur le son original. Mais j’ai montré dans le deuxième couplet qu’il y avait une combinaison inattendue entre deux artistes, et que le troisième couplet n’avait rien à voir avec celui de Kalash. Je comprend le créole, j’aurais pu simplement traduire ce qu’a dit Kalash. Mais je ne me suis pas limité à ça. Et donc en fait quand j’ai écouté « Bando », c’était une période où j’ai constaté que beaucoup de jeunes s’inventaient des vies qui ne leurs correspondaient pas du tout. Et donc c’est un simple message ; ne fais pas le Belmondo quand tu ne l’es pas.

Street and Love Music : Que peux-tu nous dire au sujet de Satellite ?
Mister Babyroussa : Ça reflète bien le mot.

Street and Love Music : As-tu un projet en préparation ?
Mister Babyroussa : Ouais. Pour en revenir au projet, Satellite est terminé et va sortir, il sera trouvable en physique. Comme pour mon ancien projet No Limit, il se passera de main en main. On essaiera de le faire tourner le plus proprement. Pour les téléchargement, si ça se fait, ça se fera après la distribution physique.

Street and Love Music : Avec quels artistes aimerais-tu collaborer ?
Mister Babyroussa : Franchement, personne en particulier. Je suis pas fermé aux featurings, mais j’ai pas en tête « LE » featuring tant attendu. Hormis peut-être Tommy Lee Sparta, je n’ai pas un grand nombre de noms en tête.

Mister Babyroussa, un artiste complet qui mérite d’être entendu !

Retrouvez Babyroussa sur ses différents réseaux sociaux :
Facebook : https://www.facebook.com/pages/Mister-Babyroussa/1430761580539538?fref=ts
YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCY6lZy3Z645HPVgufBpWY7g/videos?sort=dd&view=0&shelf_id=0

Propos recueillis par Aurélia Deschryver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *