Rap One, le début de beaux projets en faveur de la musique urbaine !


Beaucoup voudraient nous faire croire que la ville de Marseille court à sa perte et que ses habitants sont condamnés à échouer, à se perdre dans la délinquance.
C’est pourtant dans cette ville qu’est né un magnifique projet musical (un parmi tant d’autres) !
En effet, Anis et Younès, deux jeunes Marseillais se sont donnés les moyens de leurs ambitions et sont ainsi parvenus à réaliser un album éclectique de qualité alors que nombreux sont ceux qui pensaient leur rêve trop ambitieux. Mais tous deux convaincus que leur projet pouvait se concrétiser, ils sont allés à la rencontre de différents artistes pour les inviter à y participer. Et ils ont eu raison d’y croire car à eux seuls, ils ont réussis à convaincre et à réunir plus d’une vingtaine d’artistes, tels que A-deal, Kalif Hardcore, Mina, Bilel ou encore Leyane ! Ils nous offrent ainsi 21 titres, très variés, sur lesquels chaque interprète nous présente son univers musical.

cover

Street and Love Music : Bonjour Anis et Younès,
Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de Street and Love Music ?
Anis et Younès : Un grand bonjour à tous les lecteurs de Street and Love Music,
Je suis Anis, 18 ans, étudiant en classe préparatoire au lycée Thiers à Marseille.
Et moi, c’est Younès, 17 ans, actuellement en Terminale S dans le même lycée qu’Anis.

Street and Love Music : Comment vous est venue l’idée du projet Rap One Vol.1 ?
Anis : À vrai dire, l’idée de produire un album n’est pas arrivée tout de suite. Younès et moi discutons souvent de rap et on repasse en revue tout ce qui passe dans le rap. Un jour, j’ai dit : « Imagine on fait un album ! », Younès m’a pris au sérieux et c’est parti de là.
Younès : C’était en quelque sorte un défi ! À notre entrée dans le milieu du rap, beaucoup nous disaient : « vous êtes trop jeunes », « vous êtes trop ceci ou pas assez cela », c’est rien on s’adapte. Nous nous sommes surpassés, nous avons travaillés six mois pour mettre en forme ce projet et nous y sommes parvenus !

Street and Love Music : En fonction de quoi avez-vous choisi les artistes avec lesquels vous avez collaboré ?
Younès : Depuis un an, nous avons créé notre page sur Facebook, nous avons fait énormément de rencontres. Nous allons plus souvent aux studios d’enregistrement et nous discutons avec des rappeurs et plus largement avec des artistes. Lorsque l’idée de monter ce projet a été validée, il semblait clair que les premiers artistes à être sur ce projet seraient nos amis, qui en plus d’être des personnes en or sont des artistes talentueux.
Anis : Pour quelques uns de l’album, comme Bilel, Kalif Hardcore, Arco, A-deal, j’ai la chance d’être leur graphiste et lorsque je leur ai parlé du ce projet, ils ont tout de suite accepté. C’est tout à leur honneur car ce sont des artistes confirmés. Et le fait qu’ils acceptent est un honneur pour nous, cela veut dire qu’on est pris au sérieux.

Street and Love Music : Comment vous y êtes vous pris pour tous les convaincre d’accepter votre invitation ?
Younès : Avant d’être des artistes talentueux, ce sont nos amis et des personnes que nous respectons énormément donc naturellement, lorsqu’on leur a expliqué l’idée et le projet, ils ont accepté, sans condition, de faire partie de ce rendez-vous et nous les en remercions.
Bilel, par exemple, est un artiste que nous écoutons depuis que nous sommes petits. Le fait qu’il accepte est un vrai honneur car c’est vraiment un artiste que nous respectons énormément. Et ses titres « À cœur ouvert » ou « À la parisienne » sont, pour nous, des classiques du rap parisien.

Street and Love Music : Qu’est-ce que ce projet vous a apporté (humainement, etc) ? Vous a-t-il offert une nouvelle vision de la musique ? Vous a-t-il donné des ambitions plus grandes (comme créer votre propre structure, produire des artistes ou autre) ?
Anis : Pour être honnête, ce projet nous fait beaucoup grandir (du haut de nos 18 et 17 ans). Nous avons la chance de côtoyer nos rappeurs préférés, d’échanger avec eux et ça n’a pas de valeurs pour des passionnés comme nous. Effectivement, mener ce projet nous offre une nouvelle vue de la musique. Désormais, lorsque nous écoutons un album ou simplement une musique, nous savons le travail qu’a pu réaliser l’artiste derrière et on ne peut pas l’imaginer si on ne mène pas nous-même un projet.
C’est vrai que réaliser Rap One Vol.1 a quelque peu éveillé notre curiosité et nous souhaitons continuer sur ce chemin et dans ce milieu. Nous avons pour projet d’ici quelques mois de créer notre label indépendant et de monter un studio mais on attend de voir ce que l’avenir nous réserve.

Street and Love Music : Bonjour à tous les artistes ayant poser pour la mixtape Rap One Vol.1,
Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de Street and Love Music ?
Leyane : Bonjour Street and Love Music,
Je me présente, je m’appelle Leyane Melissa, je suis une chanteuse du label marseillais Tsanou Music.
Arco : Bonjour à vous,
Je suis le rappeur Arco, issu du 25 (Pontarlier), membre du label Dream Life Music créé par Kalif Hardcore.
Syme : Salut, moi je m’appelle Maxime, 18 ans. Mon nom de scène est Syme, je suis en quelque sorte le premier artiste du label Rap One.
Stonie : Je me présente, Stonie, originaire de Marseille.
Missan : Bonjour, moi c’est Missan, je suis un jeune artiste de Marseille.
DLZ : Bonjour, nous sommes le groupe Dans Le Zoo, plus connu sous le nom de DLZ. Nous sommes un groupe de 3 rappeurs : DER-K.S, L-ZO et ZS.
Haydar : Je suis le rappeur et compositeur Haydar, 18 ans, issu de Marseille.
Heko : Salut, je suis le rappeur Heko, 20 ans, originaire du quatorzième arrondissement de Marseille.

Street and Love Music : Comment s’est présentée l’occasion de collaborer avec Anis et Younès ?
Leyane : J’ai rencontré Anis par l’intermédiaire d’un ami, il a répondu présent lors de la sortie de mon remix du titre « Fusil » de SCH et a tout de suite partagé le clip sur sa page ! Depuis, nous sommes restés très proches musicalement, il est souvent là au studio quand j’enregistre mes sons, son avis est très important pour moi.
Arco : Je connaissais Anis avant qu’il mette en place ce projet, c’est mon graphiste et un fin connaisseur de musique. Le jour où il m’a parlé de Rap One Vol.1, je n’ai pas hésité. La passion qu’ils ont mis à réunir tous ces artistes est la même que j’ai au studio.
Stonie : C’était simple et naturel via les réseaux sociaux, on s’est échangé des messages et ils ont aimé ce que je faisais. Ce sont deux personnes à l’écoute et pleines d’ambition, c’est ce qui m’a donné envie de collaborer.
Heko : Anis est à la base l’ami d’Haydar, rappeur déjà présent sur la mixtape. Nous nous sommes rencontrés lors d’une séance studio que j’avais réservée. On a parlé ensemble, on s’est très bien entendu, il y avait une très bonne ambiance au studio et il m’a naturellement proposé de participer au projet, j’ai tout de suite accepté !
Syme : Je connais Anis depuis la sixième, nous étions ensemble en cours durant tout le collège, c’est mon manager artistique. Lorsqu’il m’a proposé de faire partie de son projet, j’ai tout de suite accepté car c’est une opportunité intéressante, qui m’aidera pour la suite de ma carrière.
Haydar : Anis et Younès sont des amis que je vois au quotidien, ils m’ont parlé du projet et j’ai tout de suite accepté.
DLZ : Connaissant Anis depuis plusieurs années, l’occasion s’est présentée le jour où il nous a présenté le concept et où il nous a proposé d’y participer. Nous avons accepté l’invitation avec enthousiasme !
Missan : De base, Anis est un ami d’enfance. On s’est un peu perdu de vue et comme par hasard on se revoit quelques années plus tard en ayant la même passion. Il m’a mis au courant de son projet et j’ai tout de suite eu envie d’apporter ma pierre à l’édifice.

Street and Love Music : Que pouvez-vous nous dire au sujet du morceau que vous avez enregistré pour ce projet ?
Leyane : J’ai écrit « Au tapis » en vingt minutes, c’était vraiment un délire à la base. Je ne comptais pas le sortir mais le jour de l’enregistrement, Anis était là et a beaucoup aimé ! C’est ainsi que j’ai décidé de lui en faire part pour le projet Rap One Vol.1. C’est un son assez dansant et simple qui parle de l’OM, cher à tous les marseillais.
Arco : Mon morceau « 1 ou 2 milli » est un son assez simple, assez dansant. Je rappe les quartiers, le quotidien des jeunes de cités. Younès et Anis ne m’ont pas donné d’indications particulières donc j’ai fait le son comme je le sentais. Il leur a plu, tant mieux ! J’ai eu de bons retours de la part des personnes qui me suivent.
Stonie : Le morceau « À l’ombre » reflète un peu le projet Rap One Vol.1, ils font ce qu’ils ont envie de faire sans que personne ne les commande, ils viennent de nulle part, ils font leur projet et boum ! Ça pète !
Syme : Anis est mon manager, il m’a laissé une place dans le projet et m’a dit de faire comme je le sentais. Je n’avais pas tellement d’inspiration, je suis encore nouveau dans le milieu. Anis a eu l’idée de me faire remixé le morceau « Maestro » de Lartiste, on a réécrit les paroles ensemble, nous sommes allés au studio et le résultat était concluant, on l’a gardé.
Heko : Mon titre « Pour un moment » est très personnel, j’explique dedans que je m’isole beaucoup, que je ne me mélange pas énormément, que les vrais frères sont rares, c’est pourquoi je réfléchis beaucoup à ceux qui m’entoure.
Haydar : Le morceau « Ma Vie » est un son assez différent de ce j’ai l’habitude de proposer, Anis était présent au studio lors de l’enregistrement et a tout de suite pensé à l’intégrer dans le projet. C’est un son qui me tenait à cœur et on a eu de très bons retours.
Anis et Younès : Tous les artistes ayant participé au projet l’ont fait très sérieusement et nous ont préparé des sons de très bonne qualité. Mais si un titre était à retenir, ce serait pour nous la piste 16 « Zampa » de l’illustre rappeur parisien Bilel. C’est un son à écouter et réécouter, plein de punchlines et de phrases censées comme sait le faire Bilel.
Missan : Le morceau présent sur le projet est pour moi l’un des meilleurs que j’ai pu faire, j’y ai mis à la fois du cœur et de la volonté. J’ai travaillé pas mal de temps dessus, il reflète une réalité que peu de gens veulent se mettre en tête.
DLZ : Notre morceau « Narcos » a été inspiré de la série Narcos, retraçant la vie de « El Patron » Pablo Escobar, c’est un son très sombre à l’image de la série et du personnage qu’était Escobar.

Street and Love Music : Anis et Younès, vous préparez actuellement Rap One Vol.2. Que pouvez-vous nous dire au sujet de ce nouveau projet ?
Anis et Younès : Oui, c’est vrai, nous préparons actuellement notre Volume 2 qui sortira en fin d’année si tout se passe bien. Il y aura 20 sons sur le projet, plusieurs univers différents, plusieurs artistes et collaborations sont à prévoir. Nous voulons réellement frapper fort, encore plus que pour le Volume 1. Nous allons aussi essayer de créer des événements autour du projet, un concert ou un show-case géant pourquoi pas. Nous voulons faire quelque chose de grand qui plaira nous l’espérons.

Street and Love Music : Quels artistes allez-vous cette fois embarquer dans votre aventure ?
Anis et Younès : Ce Volume 2 sera le vrai début des choses sérieuses ! Nous voulons montrer que la jeunesse a de la ressource. Vous y retrouverez quelques artistes du Volume 1 comme Bilel, Arco, Haydar ou encore Leyane pour ne citer qu’eux mais d’autres noms aussi comme #100 Blaze, El KID ou encore Brabra et d’autres noms que nous préférons garder secrets pour l’instant mais qui raviront ceux qui nous suivent et ceux qui aiment le rap.

Anis et Younès : Notre mot de la fin sera un grand merci à Street and Love Music pour cette interview et félicitations pour le travail de qualité que vous réalisez !

Rap One, le futur tremplin des artistes de talent !

Au sujet des artistes ayant participé au projet, lisez aussi :

A-deal remet les pendules à l’heure !

Leyane reprend avec excellence « Fusil » de SCH !

Mina n’aime pas les frimeurs !

Mina, un remix puissant accompagné d’un clip « gansta girl » !

Et si Mina était maire ?

Mina et Saaphyra, un duo exemplaire !

Mina, une chanteuse de R’n’B pas comme les autres !

Procurez-vous gratuitement Rap One Vol.1 :
https://www.hauteculture.com/mixtape/13306/rap-one-vol-1

Retrouvez Rap One sur Facebook :
https://www.facebook.com/RapOneOff/?fref=ts

Aurélia Deschryver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *