B-boy France et The World Street Dance, un deuxième jour de compétition grandiose !


15232290_1283083618401376_8571906105864007917_n

C’est avec des étoiles plein les yeux que le public est (re)venu à Sportica, ce dimanche dès quatorze heures, pour assister à la deuxième journée de compétition.
Pour entamer cette après-midi fascinante, les spectateurs les plus téméraires ont pu s’initier à la danse hip-hop, notamment au Power Moove avec les danseurs des délégations invitées. Les autres ont, eux, pu assister aux qualifications de B-boy Crew, compétition qui les attendaient quelques heures plus tard.
Il n’y avait que deux places à saisir mais ils étaient tout de même vingt-quatre crews de trois danseurs à tenter leur chance pour monter sur la scène du B-boy France 2016.
Peu après dix-sept heures, la foule impatiente a pris place dans la salle puis OGB, l’un des speakers du week-end est monté sur scène pour lancer la soirée mouvementée qui allait commencer. S’en est suivie la présentation des autres speakers (Sam, Maleek et Nowon), celle des DJ’s qui étaient aux platines tout le week-end (T-Sia, Toot1one, Flight et Achild, Tbull, Nobunaga ) et celle de juges (Manuela, Keyz, Khalil, Abou, Lawson, Marcio, Samy Style, Salomon et Rashead).
Nous avons ensuite eu droit a un très bon show case de Cahiips qui, après un excellent accueil, a su mettre en ébullition la salle.
La place a ensuite été laissée aux premiers shows chorégraphiques qui ont fait pétiller les yeux des petits et des grands. Tout au long de la soirée, plusieurs groupes de danseurs nous ont offert un majestueux spectacle travaillé à la perfection. Mais même s’ils ont tous, sans exception, conquis le public, le juge a dû désigner un vainqueur. Et c’est Sofaz qui a remporté le titre !
Le public a également été émerveillé par les battles du B-boy Crew où les danseurs se sont affrontés en trois contre trois. Et chacun disposait de toute la détermination possible pour que son groupe gagne cette compétition prestigieuse qui ouvrait, pour la première année, ses portes à cette catégorie. La volonté et la solidarité qu’ils avaient pour embrasser la victoire ont fait qu’ils se sont surpassés, qu’ils ont donné tout ce qu’ils pouvaient pour y parvenir. Après un belle compétition acharnée, c’est le crew Furies qui a remporté le titre tant convoité !
Durant cette soirée mémorable, s’est aussi jouée la suite du championnat The World Street Dancce Power Moove. Les breakeurs, venus des quatre coins du monde, ont bluffé les spectateurs avec des figures acrobatiques que beaucoup ne pensaient pas réalisables. Et bien que tous ces dansurs étaient exceptionnellement surprenants, c’est C-Lil (venant du Laos) qui a gagné ce titre !

Les dix ans de B-boy France ont dignement été fêté, et ce pour le plus grand plaisir du public qui n’est pas prêt d’oublier le bon week-end passé et encore moins ce qu’il a vu sur scène.


Un grand bravo aux organisateurs de ces deux compétitions aussi intenses que fascinantes qui ont demandé beaucoup de patience et de volonté ! Cet événement n’a vu le jour que parce que ces personnes ont mis en œuvre tous les moyens dont ils disposés (et bien plus encore) pour vous permettre de passer un moment inoubliable !

B-boy France a su fêter ses dix ans comme il se doit !

Vivez ou revivez la finale de B-boy Crew :

Vivez ou revivez la finale de The World Street Dance Power Moove :

Lisez aussi :

B-boy France et The World Street Dance, un premier jour de compétition exceptionnel !

Bboy France et The World Street Dance, deux compétions en une pour le plus grand plaisir de tous !

Aurélia Deschryver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *