Zinedine, un champion en herbe !


À seulement douze ans, le jeune Zinedine a marqué les esprits de tous lors du championnat B-boy France 2016 ! En effet, ce petit bonhomme, qui ne paie pas de mine, est un danseur particulièrement talentueux et redoutable qui en a mis plein les yeux au spectateurs présents lors de la grande finale nationale de danse hip-hop.

Street and Love Music : Bonjour Zinedine,
Peux-tu te présenter aux lecteurs de Street and Love Music ?
Zinedine : Je m’appelle Zinedine Amari alias B-boy Zizou, j’ai douze ans je suis en cinquième. J’habite à Saint-Étienne et je danse actuellement à Tribalkidz.

Street and Love Music : Peux-tu nous raconter tes premiers pas dans la danse ?
Zinedine : Déjà très speed de nature, j’avais toujours ce besoin de sauter, de bouger, de danser. Le déclic s’est fait en regardant un film de danse. À ce moment-là, j’ai commencé à vouloir reproduire les figure. Puis à six ans, mes parents m’ont inscrit en MJC et là, j’ai été recruté par la compagnie DYPTIK (tribal kidz).

Street and Love Music : Pourquoi avoir choisi le hip-hop plutôt qu’un autre style de danse ?
Zinedine : Ce que j’aime dans le hip-hop, c’est que chacun a son propre style et qu’il n’y a pas de règles imposées.

Street and Love Music : Tu as participer à B-boy France 2016 dans la catégorie B-boy junior. Peux-tu nous parler de ton parcours de sélection ?
Zinedine : Mes entraîneurs m’ont sélectionné pour participer à la qualification B-boy France 2016 et je l’ai remportée ! La finale se déroulait donc à Dunkerque.

Street and Love Music : Comment te sentais-tu avant le début de cette grande compétition ? Appréhendais-tu de rencontrer certains danseurs ?
Zinedine : J‘étais très stressé à l’idée de perdre au premier tour et à la fois excité de participer à un tel événement. Oui, j’appréhendais particulièrement Kid Mario et Kid Martin.

Street and Love Music : Comment as-tu vécu cette expérience ? Qu’est-ce que cette compétition t’a apporté ?
Zinedine : Je me suis déjà fait un minimum connaître et j’ai rencontré, de grands danseurs et de grands DJ’s. Pour ce qui est artistique, ils ont eu l’amabilité de me donner des conseils et de partager leur connaissances. C’est une sorte de grande famille.

Street and Love Music : Tu n’as pas remporté le titre de Boy junior 2016 mais celui du Meilleur passage. Est-ce que tu t’y attendais ou était-ce une surprise pour toi ?
Zinedine : C‘était vraiment une surprise car pour moi, c’était fini. Et en plus, ayant vu la prestation des autres danseurs, je ne m’y attendais pas.

Street and Love Music : Retenteras-tu ta chance l’année prochaine ?
Zinedine : Oui, avec plaisir ! De toute façon, je n’ai rien à perde !

Street and Love Music : Pour toi, quel est le secret pour être un(e) bon(ne) danseur(se) ?
Zinedine : C‘est d’être soi sans jamais baisser les bras face à l’adversité.

Street and Love Music : Comment imagines-tu la suite de ta carrière artistique ?
Zinedine : Je serais peut-être un grand danseur mondialement connu.

Street and Love Music : Y a-t-il un rêve qui te tient particulièrement à cœur, que tu voudrais à tout prix réaliser ?
Zinedine : C‘est d’acquérir un niveau génial et de faire de supers gros battles !

Zinedine, un tout jeune danseur au talent déjà bien grand !

Lisez aussi :
http://www.streetandlovemusic.fr/2016/12/04/b-boy-france-et-the-world-street-dance-un-premier-jour-de-competition-exceptionnel/
http://www.streetandlovemusic.fr/2016/12/05/b-boy-france-et-the-world-street-dance-un-deuxieme-jour-de-competition-grandiose/
http://www.streetandlovemusic.fr/2016/11/25/bboy-france-et-the-world-street-dance-deux-competions-en-une-pour-le-plus-grand-plaisir-de-tous/

Propos recueillis par Aurélia Deschryver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *