Aron Blake, un artiste dans l’ère du temps !


Captivé par la musique depuis toujours, Aron Blake a naturellement choisi de saisir sa chance de faire bouger, rêver et réfléchir les autres.

Street and Love Music : Bonjour Aron Blake,
Peux-tu te présenter aux lecteurs de Street and Love Music ?
Aron Blake : Je m’appelle Aron Blake, e suis originaire de Rennes et je vis en Île de France depuis quelques années. Je suis auteur, compositeur, interprète et je joue aussi du piano.

Street and Love Music : Qu’est-ce qui t’a donné goût à la musique ?
Aron Blake : Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours baigné dans la musique. Mon père est un amoureux du son ; il jouait quelques accords à la gratte et il avait une énorme collection de CD quand j’étais gosse. C’est possible que ça vienne de là mais je n’y ai jamais vraiment réfléchi.

Street and Love Music : Peux-tu nous parler de « SDT » ?
Aron Blake : « SDT » est un morceau que j’ai coécrit avec Amery Jones et qui a été produit par MATRX. C’est du vrai son, et on a fait un visuel magnifique. C’est une carte de visite dont je suis très fier.

Street and Love Music : Pourquoi est-ce titre que tu as choisi de dévoiler en premier au public ? Qu’a-t-il de plus que les autres ?
Aron Blake : Je n’ai pas vraiment choisi ce morceau, c’est juste que dans le timing du moment c’était le titre le plus abouti. J’ai beaucoup de morceaux dans les machines avec des couleurs différentes.

Street and Love Music : Qu’est-ce qui t’a inspiré « Distance » ?
Aron Blake : On est en train de développer une mini-série sur ma chaîne YouTube, c’est la série des Blake Day. L’idée, c’est de faire des remix dans un esprit mix-tape. On a vraiment apprécié le morceau « Distance » de Omarion et notre remix est devenu l’épisode 1.

Street and Love Music : Les deux premiers titres que tu as mis en ligne restent très sensuels. Est-ce que ton univers musical tournent exclusivement autour de la sensualité ? Ou est-il plus varié ?
Aron Blake : J’aime explorer des thèmes qui tournent autour des relations humaines aussi différentes soient-elles. Mais il est vrai que ce millénaire appartient aux femmes et sera ce qu’elles en feront, donc j’en parle beaucoup.

Street and Love Music : Peux-tu nous en dire un peu plus autour de ton style musicale ?
Aron Blake : Aujourd’hui, en 2017, si je devais me ranger dans une catégorie, je me rangerais dans celle de l’urbain. Avec auto-tune, les rappeurs chantent et les chanteurs font du rap donc le R’n’B, le Rap, cela ne signifie plus grand chose. On me dit souvent que je fais de la Pop et j’aime assez l’idée.

Street and Love Music : Comment imagines-tu ton évolution dans la musique ?
Aron Blake : Un artiste doit toujours se renouveler pour dépasser ses limites et rester actuel. Mon objectif est de revenir plus fort à chaque fois et de toucher le maximum de personne, je bosse dur pour ça. Je tiens à remercier tout mon squad et toutes les personnes qui me donnent de la force.

Street and Love Music : Si demain, tu avais la possibilité de choisir un(e) seul(e) artiste pour une collaboration. Sur qui se porterait ton choix ?
Aron Blake : Je crois que je choisirais R. Kelly comme artiste US juste pour pouvoir dire que j’ai fait un son avec lui, et en France, actuellement, je dirais Still Fresh, Nov ou Spri Noir.

Aron Blake : Un dernier mot ; merci à Street and Love Music pour l’interview, merci aux vrais médias qui relaient les vraies choses !

Aron Blake, un artiste prometteur !

Retrouvez Aron Blake sur ses différents réseaux sociaux :
Facebook : https://www.facebook.com/aronblakeoff/
Instagram : https://www.instagram.com/aronblakeoff/
YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCljnvkh3_onPMLoN7RYtPEg

Aurélia Deschryver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *