Nouvelle rencontre avec LK


Aujourd’hui, il est de plus en plus difficile de se frayer un chemin menant jusqu’au cœur du public. LK l’a bien compris. Il aurait donc pu se contenter de suivre la tendance pour être certain d’y parvenir. Mais il a préféré rester lui-même pour nous conter son histoire qui pourrait être celle de n’importe quel auditeur.

Street and Love Music : Peux-tu nous parler de cette série de freestyles qui a pour but de présenter ton nouveau projet à travers des lettres énigmatiques ?
LK : Pour moi, le but de ce projet est, comme d’habitude, de partager ma musique sur différents styles musicaux. Sur celui-ci, j’avais envie de parler de moi (extérieurement et intérieurement), des choses auxquelles je pense à celles que je vis.

Street and Love Music : Comment t’es venue cette idée plutôt originale ?
LK : Originale, peut être pas. J’ai simplement déduit que parler de moi-même impliquait sûrement de devoir rester moi-même. Et donc quoi de plus logique que de se servir des lettres de son nom ou de son prénom.
Projet L et Projet K en référence à mon nom d’artiste LK qui sont aussi mes initiales.

Street and Love Music : Que nous réserves-tu après ces freestyles ?
LK : Je ne sais pas encore. Je vais sûrement m’arrêter un petit moment, pour me concentrer sur autre chose.

Street and Love Music : Quel est le message principal que tu cherches à diffuser à travers ta musique ?
LK : Il n’y a pas de messages réel. À la base, je rappe des moments de ma vie. J’aime beaucoup parler avec les gens ; quelque soit le thème de la conversation. Mais quand ça touche un sujet, une situation que l’on vit ou que l’on a pu vivre, tu te rends finalement compte que quelque soit la personne avec qui tu discutes, l’endroit où ça se passe, l’âge ou n’importe quel autre critère, on a tous déjà vécu des choses similaires qu’elles soient belles ou non à raconter. Même si le contexte peut être différent.

Street and Love Music : Qu’aimerais-tu dire à tes auditeurs ?
LK : Je tiens à préciser que lorsque j’écris, c’est du pur. Toute la valeur est textuelle ; peu de mes morceaux seront dans l’ambiance de la mode ou des différentes à venir.
Je remercie toutes les personnes qui écoutent mes sons, qui les partagent, en parlent ou me questionnent. Tous ceux qui sont derrières moi ; activement ou non.

Découvrez également la première interview de LK :

LK, le côté humain en tête de ligne !

Aurélia Deschryver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *