Rencontre avec Lildo


Street and Love Music : Bonjour Lildo,
Peux-tu te présenter aux lecteurs de Street and Love Music ?
Lildo : Bonjour, je m’appelle Lildo ! Originaire de Meaux, je viens tout juste de dévoiler mon nouveau single « Je serai là » !

Street and Love Music : Comment se sont fait tes premiers pas dans la musique ?
Lildo : Mes premiers pas, c’était plus de la découverte. Je ne savais pas quelle direction artistique me convenait le plus donc j’ai commencé par le rap. Mais, dans les refrains, je voulais toujours qu’il y ait une mélodie. Ensuite, avec le temps, je me suis trouvé et j’ai trouvé la réelle direction qui m’allait le plus. Donc j’ai commencé à vraiment chanter et à aller vers la pop urbaine !

Street and Love Music : Auteur, compositeur et interprète ; c’est important pourtant de tout maîtriser, de pouvoir se suffire à soi-même ?
Lildo : Se suffire à soi-même, c’est important. Mais je dirai que le risque, c’est de rester bloqué dans une sphère. C’est important d’avoir l’aide de son entourage. Cela te permet d’apprendre d’autres choses mais aussi de voir d’autres choses.

Street and Love Music : Tu as commencé en groupe avec Alliance Auditive. Qu’est-ce qui fait que tu as choisi de poursuivre ton chemin musical seul ? Qu’est-ce qui te manque le plus dans ce duo ?
Lildo : Je voulais vraiment exploiter mon univers seul. Donc on a pu se séparer sans aucun souci ! Il n’y a eu ni problème, ni dispute entre nous. Pour être franc, rien ne me manque puisque nous étions amis. Donc on ne se voit pas beaucoup mais le cœur reste pareil.

Street and Love Music : Depuis, tu as été repéré par une équipe qui a choisi de miser sur toi, tu t’accompagner dans la réalisation de tes projets. Qu’est-ce que cela t’a apporté aussi bien sur le plan artistique que sur le plan humain ?
Lildo : L’équipe, je l’ai formée moi-même. Tout d’abord, j’ai mon meilleur ami comme manager donc ça va super vite ! Il connaît parfaitement mes envies. Mon ingé son, Blasta, m’enregistre depuis mes tous premiers sons. Je n’ai jamais changé ! Alex Haze, mon réalisateur, je l’ai connu via les réseaux. Je l’ai contacté puis voilà. C’est comme ça, humainement, que l’équipe s’est créé ! On s’entend tous bien. Cette équipe m’apporte à la fois des idées, des directions et de l’aide. C’est vraiment épanouissant de travailler avec une bonne équipe !

Street and Love Music : Penses-tu que tu serais parvenu à accomplir le même parcours seul ?
Lildo : Non, impossible ! Dans la musique, être seul, c’est un danger pour moi ! Un être humain ne peut pas réussir tout seul. Il y a forcément besoin de plusieurs cerveaux. Ou de plusieurs personnes qui peuvent parvenir au développement de sa carrière. Et ce, dans n’importe quel domaine !

Street and Love Music : Comment est né ton dernier single « Je serai là » ?
Lildo : « Je serai là » est né simplement ; par l’écoute de l’instru. Puis, l’inspiration m’est venue toute seule. J’ai l’inspiration qui me vient assez rapidement, mais je dirai que tout dépend de l’instru !

Street and Love Music : Que peux-tu nous dire au sujet de ce EP que tu prépares actuellement à travers une série de single ?
Lildo : Qu’avec cet EP, mes fans connaîtront mieux la direction artistique que je veux prendre, mais également mon identité ! Je vais devoir passer un niveau supérieur après cet EP, donc je vais vraiment sortir de bons single ! (sourire)

Street and Love Music : Si tu devais convier les auditeurs à ton univers en résumant brièvement l’artiste que tu es et la musique que tu fais, que dirais-tu ?
Lildo : Mon univers … Je dirai que je fais passer des émotions par la musique, en véhiculant des messages tels que l’encouragement, le bonheur, l’amour, la méfiance… Je ne dirai qu’un mot pour définir mon univers : « vital » !

Lildo : Merci pour cette interview !

Lildo, un artiste qui se donne les moyens de ses ambitions !

Aurélia Deschryver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *