Rencontre avec Ceiyana


Ceiyana, essentiellement connue pour ses jolies reprises, compte sur la douceur de sa voix pour panser les cœurs meurtris. Au-delà des délicates émotions qu’elle sait merveilleusement faire vivre dans ses interprétation, elle donne une grande importance aux mots qu’elle chante. Elle devrait donc prochainement nous surprendre avec des compositions aussi sincères qu’inédites.

Street and Love Music : Bonjour Ceiyana,
Peux-tu te présenter aux lecteurs ?
Ceiyana : Bonjour à tous, je me présente ; je suis Ceiyana, j’ai 21 ans et je vis dans le Var. Je suis dans la musique depuis l’âge de quatre ans grâce à mes parents qui m’ont inscrite dans une association de mon village, « les diablotins », ce qui m’a permis de débuter mes premiers spectacles et concours de chant.

Street and Love Music : Comment décrirais-tu ton univers musical ?
Ceiyana : Mon univers musical est varié. J’écoute plusieurs styles aussi bien récents qu’anciens. Mon registre est vraiment large !

Street and Love Music : Comme beaucoup de chanteuses aujourd’hui, tu as choisi de miser sur les reprises pour te faire connaître du public. Pourquoi ?
Ceiyana : Pour l’instant, j’ai, en effet, rarement mis mes compositions en ligne. Étant perfectionniste, je préfère prendre le temps de les travailler encore jusqu’à être pleinement satisfaite du résultat car, pour moi, les paroles sont ce qu’il y a de plus important dans une chanson.

Street and Love Music : Outre le fait que les reprises permettent une meilleure visibilité, ne crains-tu pas que ces nombreux auditeurs ne soient là que par curiosité et ne répondent pas présents quand tu présenteras tes propres créations ?
Ceiyana : Même si, aujourd’hui, on me connaît pour mes covers, les personnes qui me suivent depuis tout ce temps sont présentes, peu importe le style musical, pour mon timbre de voix et l’émotion que je dégage. Ces auditeurs sont très fidèles ! Je pense donc qu’ils seront au rendez-vous et qu’ils ne seront pas déçus par mes compositions.

Street and Love Music : Peux-tu nous parler de « Celle que tu détestes » ?
Ceiyana : Ce titre a été écrit pour me permettre de me rapprocher un peu des sentiments ressentis par les femmes et les hommes de ce monde.

Street and Love Music : Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à celles qui se retrouveraient dans cette triste situation ?
Ceiyana : Je rappellerais, à celles et ceux qui vivent cette situation, que derrière chaque fin de relation, que derrière chaque déception amoureuse, se cache une leçon de vie pour un meilleur départ sentimental. Je leur suggérerais d’avoir une vision beaucoup plus précise de leurs attentes. Et, surtout, je leur dirais qu’il ne faut pas croire que le monde s’écroule à la fin d’une histoire d’amour car le meilleur reste à venir !

Street and Love Music : Tu as récemment rejoint l’équipe de PMU PROD. Comment s’est présentée cette opportunité ?
Ceiyana : Je n’ai pas réellement intégré PMU PROD car qui dit rentrer dans un label, dit se faire financer. Et ce n’est pas mon cas. Je suis en contact avec ce label pour un résultat beaucoup plus précis, un travail plus assidu et un suivi important. Cette opportunité s’est présentée à moi grâce au réseaux sociaux.

Street and Love Music : À quoi ressemblera ta prochaine chanson ?
Ceiyana : Je n’ai pas encore d’idée précise sur mon prochain son. Actuellement, je dois prendre des décisions sur des propositions en cours.

Street and Love Music : Comment imagines-tu la suite de ton aventure artistique ?
Ceiyana : Après presque deux ans de stand-by, je compte déjà remettre à niveau ma voix, travailler plus dur qu’auparavant afin de pouvoir me présenter à des castings comme The Voice. Jusqu’à maintenant, je ne m’étais pas trop posée la question car je prenais le chant comme un échappatoire et un plaisir. Mais, si l’opportunité de me faire connaître se présentait à moi, je serais partante.

Ceiyana : Merci d’avoir pensé à moi pour cet entretien ! À très bientôt, je l’espère.

Ceiyana, encore un peu de patience avant de se laisser pleinement emmener dans son univers !

Au sujet de Ceiyana, lisez aussi :

Ceiyana ne veut plus être celle qu’il déteste !

Aurélia Deschryver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *