Rencontre avec Fa Si Barré


Fa Si Barré, un groupe né au détour d’un hasard, quatre artistes unis par une passion commune ; la musique. Il ne leur en fallait pas plus pour s’entendre à merveille et créer un univers aussi unique que diversifié. Et, parce que tout commence toujours par de petites choses, ils ont choisi d’en faire leur carte de visite.

Street and Love Music : Bonjour les Fa Si Barré,
Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de Street and Love Music ?
Fa Si Barré : Les Fa Si Barré ? Un groupe de copains qui se retrouve là, par hasard, dans le fabuleux village de Saint Lon Les Mines. Rapidement, l’alchimie opère et le mélange des générations et des genres donnent naissance, en 2015, à ce groupe. De la musique positive française où se mêlent différents univers à travers des histoires qui nous ramènent à nos instants de vie, des souvenirs, et même dans le futur …

Street and Love Music : Pourquoi Fa Si Barré ?
Fa Si Barré : Le mix entre la musique et la folie ; folie que l’on retrouve sur scène.

Street and Love Music : Comment vous êtes-vous rencontrés ?
Fa Si Barré : Cela c’est fait petit à petit. Pascal et moi (Xabi), on sortait d’un autre groupe et on avait besoin d’un guitariste et on a rencontré Jérémy. Et puis on a eu besoin d’un batteur et Romain est arrivé. On est tous issu du même village ; la recherche n’a pas été trop longue.

Street and Love Music : Qu’est-ce qui vous a donné envie de former ce groupe ?
Fa Si Barré : La musique évidemment ! On ne se voyait pas tout arrêter alors on a composé notre nouveau groupe.

Street and Love Music : Comment décririez-vous votre univers musical ?
Fa Si Barré : Difficile de nous mettre dans une case tellement notre musique est éclectique et explosive. Nous venons tous les quatre d’univers différents. Mais c’est cette différence qui nous rassemble et nos compositions sont tellement différentes. On peut aller du slam, au rock agressif en passant par des morceaux plus festifs et solaires à des textes plus rêveurs et posés. On veut surprendre !
Ce qui nous rassemble aussi c’est ce côté « déglingos » sur scène. On donne tout, on passe nos sets à jouer bien évident mais aussi à se vanner ou a vanner le public, à bouger, à danser, à transpirer. La scène nous transcende et on veut partager tout cela avec le public.

Street and Love Music : Vous avez récemment dévoilé votre premier single « Les petites choses ». Que pouvez-vous nous dire au sujet de ce titre ?
Fa Si Barré : Cela faisait 3 ans qu’on jouait par ci par là, des musiciens nous ont quittés, d’autres sont passés, nous arrivions dans une routine qui aurait causé notre perte. Puis on a rencontrés Oyann de SB PROD qui nous a proposé de nous signer pour un single. Nous avons choisi un morceau tout neuf, « Les petites choses », festif et énergique.
Tout est allez très vite ! On a enregistré au studio 4us record à Anglet. Puis on a tourné à Labenne avec LS Films. Et, début mai, on a tout balancé au public. Ce titre est très parlant pour nous et on espère qu’il touchera le public. Le message est simple ! Pourquoi on se complique la tâche à courir après l’impossible alors qu’on pourrait se contenter des petites choses simples et réjouissantes du quotidien ? Ces petites choses souvent anodines et passagères mais bien réelles. Et depuis un mois et demi, nous recevons beaucoup de messages positifs, il nous tarde de partir sur la route le faire vivre et le défendre en live.

Street and Love Music : Avez-vous un projet en préparation ?
Fa Si Barré : A court terme c’est le « Summer Barré Tour » et ses 11 dates de l’été pour retrouver la scène qu’on a quitté l’année dernière. Ensuite on se posera les bonnes questions pour continuer, peut-être, vers un album et d’autres projets.

Street and Love Music : Dans l’idéal, comment imaginez-vous la suite de votre carrière ?
Fa Si Barré : Un album début 2020 puis une grosse tournée, des cocotiers, un transat des cocktails et du soleil. Non mais, peut-être, continuer à faire ce qu’on aime : faire sourire, faire danser et faire rêver les gens.

Fa Si Barré, un groupe à découvrir sans plus attendre !

Aurélia Deschryver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *