Rencontre avec Zifou


Zifou, son nom ne vous est certainement pas inconnu puisque ce phénomène musical a, très vite, rencontré un succès fou. Nettement moins présent dans les médias qui l’ont porté dans sa vague de notoriété, le jeune artiste continue aisément de tracer son chemin à travers de nombreux singles.

Street and Love Music : Bonjour Zifou,
Peux-tu nous rappeler brièvement ton parcours ?
Zifou : Bonjour, merci à vous pour cette interview !
Mon parcours dans la musique a commencé en 2010 avec mon remix de « Chicha toute la nuit » qui a comptabilisé plus de 13 millions de vues sur YouTube et qui m’a permis de me faire signer chez Universal Music pour sortir mon album Zifou de dingue en 2012. Suite à ça, j’ai enchaîné les singles et les collaborations avec des DJ connus et d’autres artistes. Cela m’a aussi permis de tourner en club, festivals … En ce moment, avec mon équipe, nous enchaînons les singles et nous sommes très actifs sur les réseaux et sur YouTube !

Street and Love Music : Tu as bien évolué depuis « Chicha toute la nuit » et « C’est la hass ». Comment définirais-tu ton univers musical aujourd’hui ?
Zifou : Mon style musical est assez diversifié. Je peux m’adapter à n’importe quel genre de prod et d’univers musical ; sur des sons calmes ou assez club. Je pense qu’être tout terrain est une grande force pour moi. Tout se passe en studio, je travaille beaucoup à l’instinct.

Street and Love Music : Si tu devais conseiller un seul morceau à une personne qui t’écouterait pour la première fois. Ce serait lequel ? Pour quelle(s) raison(s) ?
Zifou : Je lui conseillerais d’écouter toutes les musiques (rires). Je les kiffe toutes !! Mais maintenant, avec le streaming, toute la discographie est disponible facilement, donc je lui conseillerais de faire un tour sur Deezer ou Spotify … En espérant qu’il trouve son bonheur, il y en a pour tous les goûts, vraiment !

Street and Love Music : La gente féminine semble être ta principale source d’inspiration. La puises-tu dans ton propre vécu ?
Zifou : Oui, dans mon vécu mais pas seulement ! Je la puise aussi dans les histoires que mes proches me racontent, ou les histoires qui sont diffusées sur les réseaux sociaux.

Street and Love Music : En duo avec Kenza Farah, aucun de vous n’accepte de faire le premier pas. Pour toi, est-ce à l’homme ou à la femme de faire le premier pas ? Pourquoi ?
Zifou : Pour moi, je pense que l’homme doit faire le premier pas, du moins, logiquement si la femme lui plaît. Mais il se peut aussi que la femme fasse le premier pas si l’homme n’ose pas. Dans les deux cas, si c’est fait avec sincérité et respect, tout se passe bien !

Street and Love Music : Quelle éventuelle autre collaboration te tient-il à cœur de réaliser ?
Zifou : J’aimerais faire pleins de collaborations. Je suis un artiste ouvert, du moment que l’artiste fait du bon boulot et qu’il y a un minimum de feeling. Je suis ouvert à toute proposition !

Street and Love Music : Tu as récemment dévoilé « Je suis léwé » pour accompagner tes auditeurs cet été. Comment est né ce titre ?
Zifou : Ce titre est né en studio. Tout naturellement, j’ai kiffé la production. Je suis rentré dans la cabine pour faire des mélodies et le mot « léwé » m’a fait penser au sud, au soleil … Donc j’ai décidé de partir tourner le clip dans le Sud, avec mon manager et mon producteur Shendy.

Street and Love Music : Ton premier album est sorti en 2012. Tu prépares actuellement le second. Pourquoi avoir attendu autant de temps entre ces deux opus ?
Zifou : Pour le prochain album, j’aurai beaucoup de choses à raconter ! Mais là, je préfère le faire avec des singles. Chaque année, j’envoie entre cinq et six gros clip. Mais l’album peut arriver à tout moment. J’ai mis beaucoup, beaucoup de titres de côté !!!

Street and Love Music : Que peux-tu nous dévoiler au sujet de ce projet ?
Zifou : Il sera surprenant et très mélodieux ! Merci pour cette interview !

Zifou, un artiste inépuisable !

Au sujet de Zifou, lisez aussi :

Zifou rend les choses compliquées !

Aurélia Deschryver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *